A la une !

Droit social : Diplôme d’Université 2020

Pour la 3ème année, l'université Panthéon-Assas, Paris II, et le CSOEC proposent, pour l’année 2020, un diplôme d’Université (DU) sur le droit des relations sociales. Il est ouvert aux experts-comptables et aux collaborateurs.

Inscrivez vous avant le 30 octobre.

Téléchargez :
- la plaquette de présentation
- dossier d'inscription

Bénéficiez des témoignages des membres des promotions 2018 et 2019 :

- Article SIC n° 386 (Juillet - Août 2019)

OUTILS DES PARTENAIRES

Pour développer vos missions sociales : protection sociale, épargne salariale...

Accédez aux outils des partenaires

GRANDS DOSSIERS

Accédez aux
grands dossiers

authentification requise

Les écrits pour les adhérents du Club :

  • Fiches clients
  • Questions/ réponses
  • Diaporamas…

Pour vous informer, former vos collaborateurs, alimenter votre site internet

Accédez à Infodoc-experts

Actualité sociale

  • 10.05.19

    Index d’égalité femmes/hommes : les sanctions sont fixées

    Index d’égalité femmes/hommes : les sanctions sont fixées

    Un décret fixe les modalités de mise en œuvre des pénalités applicables en l’absence de publication des résultats relatifs à l’index d’égalité entre les femmes et les hommes, ainsi qu’en l’absence de fixation des mesures correctives pour supprimer les écarts de salaire.

    Cette pénalité pouvant aller jusqu’à 1 % de la masse salariale est la même que celle applicable en l’absence d’accord collectif ou de plan d’action en matière d’égalité professionnelle. Aussi, la procédure de mise en œuvre est revue. Notamment, le délai accordé à l’employeur pour se mettre en conformité après qu’il ait été mis en demeure de le faire par la Direccte peut être réduit à 1 mois (au lieu de 6 mois).
     
    Pour rappel, cette pénalité mensuelle est due de l’expiration du délai de mise en conformité jusqu’à ce que la situation soit régularisée.
     
    Cette pénalité est différente de celle applicable en l’absence d’atteinte du score minimal de 75 points sur 100 qui est fixée au maximum à 1 % de la masse salariale annuelle.
     
    Le décret précise également que l’accord collectif ou le plan d’action relatif à l’égalité professionnelle doit tenir compte des indicateurs de l’index, ainsi que des mesures de correction qui doivent être fixées par accord collectif ou par décision unilatérale.
     
    Ces dispositions entrent en vigueur le 1er mai 2019.

    Références

    Décret n° 2019-382 du 29 avril 2019 portant application des dispositions de l'article 104 de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel relatif aux obligations en matière d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans l'entreprise

  • 09.05.19

    DSI sur les revenus 2018 : homologation de la téléprocédure

    DSI sur les revenus 2018 : homologation de la téléprocédure

    La déclaration sociale des indépendants doit être réalisée du 2 avril 2019 au 7 juin 2019.

    Un arrêté vient d’homologuer la télé-procédure de « Déclaration sociale des indépendants - revenus 2018 » sous la référence S2223d. Elle est enregistrée sous le numéro CERFA 15893*02 et la notice explicative sous le numéro CERFA 52260#02.
     
    Cette télé-procédure est accessible sur le site internet www.net-entreprises.fr.
     
    Rappelons qu’à partir de cette année, la DSI de tous les travailleurs indépendants doit être effectuée par voie dématérialisée.
     
    Références
    Arrêté du 26 mars 2019 homologuant la télé-procédure de « Déclaration sociale des indépendants - revenus 2018 »

  • 09.05.19

    Visite d’information et de prévention des apprentis par le médecin de ville : le dispositif est effectif

    Visite d’information et de prévention des apprentis par le médecin de ville : le dispositif est effectif

    Pour les contrats d’apprentissage conclus entre le 30 avril 2019 et le 31 octobre 2021, la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018 prévoit la possibilité de réaliser la visite d’information et de prévention par un médecin de ville si le service de santé au travail a indiqué qu’aucun professionnel de santé n’est disponible, dans les deux mois qui suivent la date d’embauche, pour effectuer cette visite ou n’a pas apporté de réponse à l’employeur.

    Le modèle d’attestation de suivi a été publié par un arrêté. À l’issue de la visite, le médecin doit le remettre à l’apprenti. Une copie de cette attestation doit être envoyée à l’employeur et au service de santé au travail dont il dépend.
     
    Références
    Arrêté du 24 avril 2019 fixant le modèle d'attestation du suivi de l'état de santé des apprentis reçus en visite d'information et de prévention par un médecin exerçant en secteur ambulatoire

  • 09.05.19

    Protection universelle maladie (Puma) : nouvelles modalités de calcul

    Protection universelle maladie (Puma) : nouvelles modalités de calcul

    La cotisation « Puma » concerne les bénéficiaires des prestations en nature maladie de la sécurité sociale justifiant de peu ou pas de revenu d’activité et percevant des revenus du capital.

    Les règles de calcul sont modifiées et sont dorénavant assujetties les personnes justifiant de revenus d’activités inférieurs à 20 % du PASS. Le taux de cotisation est au maximum de 6,5%.
    Décret n° 2019-349 du 23 avril 2019 relatif aux modalités de calcul de la cotisation prévue à l'article L. 380-2 du code de la sécurité sociale

Dernières mises à jour

  • 24.07.19

    La suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes : de la théorie à la pratique...

  • 24.07.19

    La liberté de consentement : pierre angulaire de la rupture conventionnelle

  • 24.07.19

    Travail à temps partiel : une réglementation trop rigide qui devrait évoluer !

  • 23.07.19

    Epargne salariale

    L’épargne salariale est un ensemble de dispositifs, permettant aux entreprises de verser des primes d’association à la performance (intéressement), aux bénéfices (participation) ou d’incitation à l’épargne (abondement) en bénéficiant d’avantages sociaux et fiscaux.

    Si les TPE et PME en sont actuellement très peu équipées, la suppression du forfait social depuis le 1er janvier 2019 devrait les inciter à s’y intéresser.
    Il faut communiquer auprès des chefs d’entreprise sur le régime fiscal et social attractif de ces dispositifs, tant pour l’employeur que pour les bénéficiaires.
    Il faut aussi mettre en avant le fait que le chef d’entreprise et son conjoint ayant un statut de conjoint collaborateur ou de conjoint associé peuvent bénéficier de l’intéressement, de la participation et des plans d’épargne salariale, sous certaines conditions.
    Sans oublier le respect du calendrier pour la validité des accords liés à la mise en place d’un dispositif d’épargne salariale, l’expert-comptable peut profiter de la présentation des comptes à son client pour effectuer un point sur le social, tant pour valoriser le travail de l’année écoulée que pour lui faire des propositions, notamment en ce qui concerne l’épargne salariale et d’en promouvoir ses avantages.
     
    L’outil présenté reprend une partie seulement des écrits contenus dans la thématique qui figure sur le site d’Infodoc-experts.
     
    > Télécharger l’outil « épargne salariale »  : document en PDF incluant, notamment, pour la mise en place d’un accord d’intéressement, trois fiches techniques, et, en téléchargement (signalé par des pictos), un exemple d’accord, des formules de calcul et de répartition. Pour vous aider à présenter la mission aux clients, vous trouverez des fiches marketing et la lettre de mission.

    AIDE : Si vous utilisez Google Chrome : le PDF se télécharge en bas à droite de l'écran. Clic droit pour obtenir les options : "Toujours ouvrir avec ADOBE"